• Nous appeler :

    09 72 61 30 98

Devis et souscription en ligne – Garantie des loyers Allianz à partir de 1,98% TTC. Comparez les meilleures assurances loyers impayés en 2019.

L'assurance GLI (Garantie Loyer Impayé) est une assurance loyer impayé mais pas seulement. Dégradations immobilières et protection juridique sont souvent des garanties associées à l'assurance GLI. Comparez ci-dessous les solutions de garantie des loyers que nous proposons, la GLI Insured Rent assurée par Allianz et la GLI Solly Azar assurée par Serenis :

Vous avez une question sur nos garanties de loyer ? Consultez les questions fréquentes, la réponse s'y trouve peut-être déjà ! Ou posez-nous votre question >>>

Comparatif des assurances loyer impayé

  • Nos Solutions

  • Assureur
  • Loyers impayés
  • Frais de procédure
  • Détériorations immo.
  • Protection Juridique
  • Contrôle du dossier locataire
  • Taux d'effort maxi.
  • Point fort
  • GLI Insured Rent

  • 1.98 %

  • Allianz
    Assureur
  • Durée illimitée
    Loyers impayés
  • Pris en charge
    Frais de procédure
  • 10 000 €
    Détériorations immo.
  • 20 000 € par sinistre
    Protection Juridique
  • En option
    Contrôle du dossier locataire
  • 35 %
    Taux d'effort maxi.
  • Meilleur rapport garanties / prix
    Point fort
  • GLI Solly Azar

  • 2,37 %

  • Serenis
    Assureur
  • Durée 30 mois
    Loyers impayés
  • Pris en charge
    Frais de procédure
  • 6 fois le loyer mensuel
    Détériorations immo.
  • 5000 € par sinistre
    Protection Juridique
  • En option
    Contrôle du dossier locataire
  • 38 %
    Taux d'effort maxi.
  • Souplesse des conditions d'éligibilité
    Point fort
  • Cautioneo

  • 0,00 % *

  • Sada Assurances
    Assureur
  • Durée 24 mois
    Loyers impayés
  • Pris en charge
    Frais de procédure
  • 5 fois le loyer maxi
    Détériorations immo.
  • Non disponible
    Protection Juridique
  • Inclus
    Contrôle du dossier locataire
  • Selon profil du locataire
    Taux d'effort maxi.
  • * Coût de l'assurance de 3,5% à la charge du locataire
    Point fort
  • Insured Recover

  • 1,49 %

  • Axeria
    Assureur
  • Non couvert
    Loyers impayés
  • 6000 €
    Frais de procédure
  • 9500 €
    Détériorations immo.
  • Non disponible
    Protection Juridique
  • Non disponible
    Contrôle du dossier locataire
  • Pas de limite
    Taux d'effort maxi.
  • Cumul possible avec une caution ou Visale
    Point fort

Professionnel de la gestion locative ? Contactez-nous ou complétez le formulaire GLI pro pour obtenir une proposition sur-mesure.

Tarif 2019 – en pourcentage du loyer charges comprises

Sommaire

Bon à savoir : Si vos locataires sont déjà en place, à jour de paiement, et sans incident de paiement au cours des 6 derniers mois, ils sont éligibles quels que soient leurs revenus et leur situation professionnelle.

Devis et souscription Assurance loyer impayé

Sur Jelouebien, nous proposons 4 types de garanties des loyers impayés. Parmi nos solutions, il y a deux assurances GLI “classiques", Insured Rent et Solly Azar.

Nous proposons également deux solutions innovantes :

  • – La garantie des loyers Cautioneo, cette garantie fonctionne comme un garant pour le locataire. A l'inverse d'une assurance loyer impayé de type GLI, celle-ci est souscrite par le locataire. Elle couvre les loyers impayés (jusqu'à 24 mois) et les frais de procédures.
  • – La garantie de recouvrement des loyers Insured Recover : elle couvre les frais de procédure et les dégradations immobilières mais n'indemnise pas les loyers impayés.

Ces deux solutions sont très complémentaires, le locataire peut souscrire la garantie Youse qui garantira les loyers et le propriétaire peut souscrire l'assurance recouvrement qui couvrira ses frais de contentieux.

Nos solutions sont totalement digitalisées et permettent un parcours complet en ligne du devis à la souscription. Nous proposons en option la vérification du dossier locataire et sa solvabilité.

La prime d'assurance payée par le bailleur est déductible de ses revenus fonciers.

Pourquoi souscrire une assurance loyer impayé GLI ?

Quand on se retrouve face à un locataire qui ne paye plus son loyer, le premier préjudice est bien sûr la perte du loyer qui engendre une baisse de revenu. Mais cette situation va créer d'autres conséquences néfastes pour le bailleur : afin de recouvrer les loyers impayés et/ou de récupérer le bien en enclenchant une procédure d'expulsion du locataire indélicat. Et tout cela a un coût : frais d'huissier ou encore d'avocat. La procédure face à un locataire non coopératif peut durer plus de 2 ans.

Que vous soyez bailleur particulier ou administrateur de biens, souscrire une assurance loyer impayé GLI est la meilleure façon de garantir le paiement du loyer et par conséquent de sécuriser les revenus fonciers. Depuis la loi d'accès au logement (loi Duflot), l'assurance GLI (Garantie des Loyers Impayés) est la seule solution d'assurance permettant de garantir ses revenus locatifs. La GUL (Garantie Universelle des Loyers) voulue par la loi Alur n'a jamais vu le jour et l'assurance GRL (Garantie des Risques Locatifs) a totalement disparu depuis le 31 décembre 2017. Elle a été partiellement remplacée par le dispositif d'action logement, Visale, mais celui-ci s'adresse à une cible de locataires assez restreinte et offre des garanties relativement limitées.

Que vous assuriez votre gestion locative vous-même ou que vous la confiez à un administrateur de biens (agence immobilière, notaire, huissier…) la meilleure garantie locative pour sécuriser vos baux est l'assurance loyer impayé GLI. En effet, en cas de défaut de paiement du loyer par le locataire, la compagnie d'assurance prend en charge le paiement du loyer charges comprises, les frais de procédure (huissier, avocat…) et cela jusqu'à la résiliation du bail quand cela est nécessaire. Les contrats GLI prévoient souvent une garantie en cas de détérioration immobilière, plus rarement une option vacance locative. Souvent, les assurances loyer impayé sont sans franchise, toutefois, le dépôt de garantie est déduit du dernier paiement.

Pour qu'une assurance loyer impayé GLI puisse être souscrite, le locataire doit répondre à certains critères de solvabilité. En général, les compagnies d'assurance exigent qu'au moins un des co-titulaires du bail ait une situation professionnelle stable (CDI ou CDD longue durée), et que les revenus correspondent à un montant de 2,7 à 3 fois le loyer charges comprises. Ils doivent pour cela fournir des justificatifs d'identité et de revenus (dernier avis d'impôt, 3 derniers bulletins de salaire…). Il faut aussi prendre en compte le fait que la loi interdit de cumuler garant et assurance loyer impayé, sauf dans le cas de locataires étudiants ou apprentis. Si les locataires ont droit à des aides au logement, vous devez demander à les percevoir directement. Dans tous les cas, vous devez utiliser un bail conforme au contrat-type de location (téléchargeable iciincluant une clause résolutoire et une clause de solidarité. Le bailleur doit penser à exiger avant l'entrée du locataire son attestation d'assurance multirisque habitation.

Les locataires déjà en place peuvent être assurés. Pour être considéré comme solvable, le locataire doit être à jour de paiement et, selon les compagnies d'assurance, avoir payé son loyer sans incident au cours 6 ou 12 mois précédents la souscription.

Comment fonctionne une garantie des loyers impayés ?

L'assurance GLI peut être mise en oeuvre dès lors que le locataire se trouve en situation d'impayé. En général, il faut que l'impayé représente au moins 1 mois de loyer pour que l'assureur intervienne.

Que faire en cas de retard de paiement du loyer ?

Si le locataire est en retard de paiement de son loyer, le bailleur doit envoyer une lettre de relance au locataire 15 jours après la date de paiement du loyer prévue au bail.

Si malgré cela le locataire ne se régularise pas et que son retard de paiement atteint 30 jours de retard, le bailleur doit alors adresser une mise en demeure de payer au locataire par lettre recommandée avec accusé de réception. Celle-ci laisse 15 jours au locataire pour se régulariser.

Dans le même temps, le bailleur doit prendre contact avec l'assureur des loyers pour déclarer le sinistre.

Comment doit se faire la déclaration du sinistre loyer impayé ?

Lors de la déclaration du sinistre, le bailleur doit fournir à l'assureur une copie du courrier de relance et de celui de mise en demeure ainsi que les pièces justificatives du dossier de solvabilité constitué à l'entrée du locataire.

Le dossier de solvabilité du locataire contient en général les justificatifs d'identité et de revenus des locataires. L'assureur va les contrôler et vérifier que le locataire était bien éligible à la garantie au moment de la souscription.

Le bailleur doit aussi fournir une copie de l'état des lieux d'entrée et du contrat de location. Ce dernier doit comporter obligatoirement une clause résolutoire et, le cas échéant, une clause de solidarité.

Il est important de rappeler ici la nécessité de constituer le dossier locataire avec la plus grande rigueur. En effet, un dossier incomplet ou non conforme conduira la plupart du temps l'assureur à opposer au bailleur une déchéance de garantie et par conséquent un refus d'indemnisation.

De même la déclaration du sinistre doit être faite dans les délais prévus au contrat sous peine de se voir appliquer une déduction sur le montant indemnisé ou, en cas de retard important, un refus d'indemnisation pour déclaration hors délai.

La procédure contentieuse

Une fois le dossier sinistre constitué et la garantie acquise, la procédure contentieuse à l'encontre du locataire, et de ses éventuelles cautions solidaires* va commencer.

Dans la plupart des cas, c'est l'assureur qui mène la procédure de recouvrement.

Lorsque le locataire atteint 60 jours de retard de paiement, la compagnie va faire délivrer un commandement de payer par un huissier de justice.

Ce commandement de payer est la première étape pour obtenir la résiliation du bail et l'expulsion du locataire. Il laisse 2 mois au locataire pour se régulariser, ou tout du moins trouver une solution, comme la mise en place d'un échéancier d'épurement de sa dette en accord avec le bailleur.

* Dans le cadre d'une souscription d'assurance GLI, le cumul avec une caution solidaire est interdit sauf pour les locataires étudiants ou apprentis.

L'assignation du locataire au tribunal

Si au terme du commandement de payer, le locataire n'a pas totalement régularisé sa dette vis-à-vis du propriétaire, la compagnie d'assurance va initier une procédure judiciaire et lui faire délivrer une assignation au tribunal d'instance. Cette assignation doit être faite par huissier au moins 2 mois avant l'audience. En parallèle, l'huissier doit aussi transmettre l'assignation au Préfet qui va saisir les organismes sociaux afin qu'ils établissent un rapport sur la situation du locataire. Ils remettent ce rapport au juge afin que celui puisse prendre connaissance des observations des organismes avant l'audience.

La procédure d'indemnisation

On constate qu'en l'absence de solution amiable avec le locataire la procédure de résiliation du bail est longue, et au minimum de 5 à 6 mois. Mais elle dure en général bien plus longtemps pouvant aller jusqu'à plus de 2 ans. En effet, en fonction du rapport remis par les organismes sociaux sur la situation du locataire, le juge peut décider de ne pas valider l'application de la clause résolutoire et accorder des délais au locataire. Le juge aura d'autant plus de faciliter à accorder des délais si le bailleur n'a pas de crédit sur le bien loué. En cas de financement du bien à crédit, le bailleur a tout intérêt à joindre au dossier la copie de son tableau d'amortissement.

Pour ce qui est du versement des indemnités par l'assureur, le premier versement intervient en général à l'échéance du commandement de payer, soit environ 3 mois et demi après le premier terme impayé. Si dans la majorité des cas le paiement est rétroactif et correspond au paiement des 3 premiers mois, le bailleur doit patienter pendant tout ce temps sans percevoir de loyer.

Ensuite, selon les contrats d'assurance, l'indemnisation va se poursuivre de manière trimestrielle ou passer à un rythme mensuel. Pour cela, le bailleur devra fournir à l'assureur un décompte actualisé de la dette et lui signer une quittance subrogative. La quittance subrogative est un document par lequel le propriétaire reconnaît le montant perçu et transmet ses droits sur la dette correspondant du locataire à l'assureur. Ainsi, l'assureur peut poursuivre le locataire pour recouvrer les loyers impayés.

La durée d'indemnisation

La durée d'indemnisation va naturellement dépendre de la durée de la procédure et également des éventuelles limites du contrat. Certains contrats prévoient une durée maximale d'indemnisation (souvent exprimée en mois) et d'autres prévoient une durée illimitée. En revanche, quasiment tous les assureurs prévoient un plafond d'indemnisation, c'est-à-dire un montant maximum qui peut être versé pour un même sinistre. Ce plafond concerne les montants versés aux titres des impayés de loyer et de charges ainsi que les frais engagés pour la procédure. Il peut varier énormément d'une compagnie à l'autre, c'est donc un point important à vérifier lors du choix de l'assurance.

La garantie des détériorations immobilières

Les contrats d'assurance loyer impayé incluent souvent une garantie qui couvre les dégradations locatives. C'est-à-dire les dégradations constatées lors de l'état des lieux de sortie et non imputable à la vétusté.

Si le dépôt de garantie du locataire ne suffit pas à couvrir la remise en état, l'assureur va prendre en charge les réparations dans une certaine limite (souvent 8 à 10 000 euros).

En général, la garantie prévoit l'indemnisation de la perte de loyer causée par la durée des travaux.

Comment faire un comparatif entre plusieurs assurances loyer impayé ?

Voici les principaux points de vigilance et critères pour comparer les différences solutions d'assurance loyer impayé de type GLI.

Durée d'indemnisation

Le premier point que vous devez vérifier quand vous réalisez un comparatif d'assurance loyer impayé est de vérifier si la durée de prise en charge est limitée dans le temps. Une garantie loyer impayé avec une durée limitée pourra être pénalisante en cas de procédure longue. Préférez donc une assurance GLI sans limite de durée ou avec une limite de durée importante (30 mois minimum).

Plafond de garantie

Ensuite, pour continuer votre comparatif, vous devez vérifier dans quelle limite de montant mensuel et global, les loyers impayés et frais de procédures (frais d'huissier ou frais de justice) sont pris en charge. Assurez-vous que le montant assuré correspond à des garanties suffisantes pour votre situation.

Franchise d'indemnisation des loyers

Certains contrats d'assurance GLI prévoient une franchise : cet élément est à prendre en compte dans votre comparatif. En effet, selon les contrats d'assurance loyers impayés, il est possible que vous ne soyez pas totalement indemnisé. Optez plutôt pour une assurance loyers impayés sans franchise.

Couverture des dégradations locatives

Important à vérifier également dans votre comparatif d'assurance loyers impayés, c'est la prise en charge des éventuelles dégradations immobilières du fait du locataire. Vérifiez la présence de la garantie dégradations immobilières et son montant. Les coûts des travaux de réparations peuvent vite être élevés. Pour pouvoir mettre en oeuvre cette garantie, il est très important d'apporter le plus grand soin et la plus grande précision à la réalisation des états des lieux d'entrée et de sortie. Vous pouvez annexer en complément des photos signées par votre locataire et vous même à l'état des lieux.

Protection juridique

Enfin, une garantie non négligeable, pour finaliser votre comparatif d'assurance loyers impayés : la protection juridique bailleur. Elle protège le propriétaire bailleur pour les litiges liés à l'application du bail autres que ceux des loyers. Vérifiez que la protection juridique est incluse ainsi que le seuil d'intervention et le plafond des garanties.

Une fois votre choix fait, vous devez vous assurer que votre locataire est éligible, c'est-à-dire qu'il répond bien aux exigences de la compagnie tant au niveau de sa situation professionnelle qu'au niveau de ses revenus. En général, les assureurs refusent les locataires dont les revenus ne sont composés que d'allocations, veillez donc à sélectionner des locataires dont au moins l'un d'eux a des revenus de salaire. Auparavant les locataires devaient quasiment systématiquement être en CDI mais désormais les assureurs s'adaptent à la réalité du marché du travail en acceptant de plus en plus fréquemment des salariés en CDD. Dans ce cas, l'assureur exige souvent une durée de contrat restante de plusieurs mois (6 à 12 mois selon les assureurs).

Pour justifier de leurs revenus, vous pourrez demander à vos candidats locataires de vous fournir la copie de leurs 3 derniers bulletins de salaire, de leur contrat de travail. Certains assureurs exigent la copie de l'avis d'impôt. Nous vous conseillons fortement de demande la copie du dernier avis d'impôt dans tous les cas, en effet un site gouvernemental permet de vérifier gratuitement l'authenticité d'un avis d'impôt à partir de ses références. Vous pouvez aussi demander au candidat de vous fournir ses 3 dernières quittances de loyer afin de vérifier s'il est bien à jour de paiement dans sa location actuelle.

Vous pouvez et devez dans tous les cas demander à vos locataires de vous fournir une pièce d'identité en cours de validité.

Nos solutions d'assurance loyer impayé

La GLI Insured Rent de jelouebien.com est proposée en 2 versions : une assurance loyer impayé Allianz ou une assurance loyer impayé Axa (par sa filiale MGARD) offre l'une des garanties les plus complètes à un tarif très compétitif. Obtenez votre devis en quelques clics

La GLI Solly Azar assurée par Serenis assurances offre un très bon compromis entre garanties et souplesse du choix du locataire.

Assurance loyer impayé

Question de Cyril V. , le 15 octobre 2019 :

Bonjour,

Je vais louer une seule maison propriété de ma SCI familiale à l'impôt sur le revenu. Puis-je bénéficier de votre assurance ?

Réponse de Jelouebien, le 15 octobre 2019 :

Bonjour,

Vous pouvez tout à fait souscrire notre assurance GLI dans le cas que vous évoquez. Veillez à constituer rigoureusement le dossier locataire.

Question de Leslie G. , le 30 septembre 2019 :

Bonjour, j'ai plusieurs questions :
1. Au changement de locataire, l'assuré doit informer l'assureur (comme indiqué page 5 et 6). Cela consiste en un simple mail, ou alors quelles sont les modalités ?
2. Dans le dossier locataire, peut-on se satisfaire du contrat de  travail (comme indiqué dans le tableau page 11) ou faut-il obligatoirement l'attestation employeur ?
3. Dans le dossier locataire, pour un locataire ayant des revenus immobiliers, qu'est ce que l'attestation de propriété (page 11) ? Est-ce une attestation sur l'honneur en lettre libre ?
4. Dans les exclusions pour les loyers impayés, il y a “locataire bénéficiaire du 1% logement". Comment identifier que le locataire est bénéficiaire de ce dispositif ?

Réponse de Jelouebien, le 30 septembre 2019 :

Bonjour,
Voici les réponses à vos questions :
1. Vous devez nous transmettre une copie de l'état des lieux de sortie.
2. Il faut fournir au moins l'un des deux. S'il vous fournit le contrat de travail, il doit être paraphé et signé par les deux parties. S'il vous fournit une attestation employeur elle doit être strictement conforme au modèle que nous proposons.
3. L'acte de propriété est un document à demander à un notaire. Le document doit avoir moins d'un mois à la date de signature du bail.
4. Si le locataire bénéficie du 1% logement (renommé maintenant Action Logement), cela veut dire qu'il bénéficient d'une garantie du paiement de ces loyers dans un certaine limite et qu'il vous apporte une attestation qu'il en a fait la demande et que son dossier est validé. Si vous acceptez cette garantie vous ne pouvez pas cumuler avec un assurance GLI.

Question de Solange R. , le 30 septembre 2019 :

Bonjour,
Si mon locataire résilie le bail de location meublée, puis-je interrompre l'assurance et me faire rembourser des mois qui ne seront pas loués?

Réponse de Jelouebien, le 30 septembre 2019 :

Bonjour,
Effectivement, si votre locataire quitte les lieux en cours de bail, il conviendra de nous adresser une copie de l'état des lieux de sortie. Votre contrat d'assurance GLI sera alors résilié et la compagnie vous remboursera le trop versé.

Question de Julien P. , le 28 septembre 2019 :

Bonjour,
j'ai un locataire potentiel dirigeant de société avec un salaire fixe et stable depuis 8 mois mais son entreprise a moins de deux ans.
Quelles assurances pourraient accepter ce locataire ?

Réponse de Jelouebien, le 28 septembre 2019 :

Bonjour,
Votre locataire est potentiellement éligible à notre assurance GLI Solly Azar  ou à notre garantie Cautioneo.

Question de Boris F. , le 26 juin 2019 :

Bonjour
Des candidats à la location m’ont transmis leur dossier qui affiche un taux d’effort de 39%, ce qui est au-delà du taux d’effort accepté par l’assureur. Ces candidats m’ont transmis l’attestation de vente de leur maison et sont prêts à mettre sous séquestre 6 mois de loyer en guise de garanties. Cela peut-il être pris compte pour l'éligibilité du dossier ?
Merci.

Réponse de Jelouebien, le 27 juin 2019 :

Bonjour,

Les exigences des assureurs en loyers impayés doivent être conformes à la loi. Il est interdit à un bailleur ou son assureur de demander quelque document bancaire que ce soit au locataire. Ainsi, il est interdit de demander au locataire un justificatif d'épargne et par conséquent l'existence ou non d'une épargne ne permet pas d'influencer sur l'éligibilité d'un dossier.

Question de Luc P. , le 3 avril 2019 :

Bonjour
Pour un locataire en place depuis plus de 6 mois, quelles sont les conditions?
Merci.

Réponse de Jelouebien, le 3 avril 2019 :

Bonjour,

Pour un locataire en place depuis plus de 6 mois il n'y a pas de conditions de revenus. Le locataire doit être à jour de paiement et avoir payé son loyer normalement au cours des 6 mois précédents. Le bail doit comporter un clause résolutoire et, le cas échéant, une clause de solidarité.

Dans le cas d'un locataire en place, un délai de carence de 3 mois est appliqué à la souscription.

Question de Jacques C., le 29 mars 2019 :

Bonjour
Mon assurance des loyers impayés INSURED RENT Formule PREMIUM intègre-t-elle une Garantie Responsabilité Civile pour le Bailleur (moi-même donc), et, dans l'affirmative, pour quel montant maximal, les dommages éventuels survenant au couple de locataires et à leurs enfants.

Réponse de Jelouebien, le 29 mars 2019 :

Bonjour,

L'assurance GLI n'intègre pas de garanties de responsabilité civile.

La garantie de responsabilité civile est une garantie qui est incluse dans l'assurance habitation. Pour la maison que vous louez, il s'agit d'une assurance PNO. Vous pouvez réaliser un devis et éventuellement souscrire ici : https://www.jelouebien.com/assurances/assurance-pno/

Question de Yann M., le 27 mars 2019 :

Bonjour
Mon potentiel futur locataire gagne actuellement 3 fois le loyer, et a signé un CDI avec une nouvelle entreprise dans laquelle il gagnera environ 10 fois le loyer. Est-ce que le fait d'être en période d'essai est problématique pour la souscription de la GLI. Si oui, puis-je exiger un garant et ensuite enlever le garant pour passer en GLI ?
D'avance merci.

Réponse de Jelouebien, le 27 mars 2019 :

Bonjour,

Si votre locataire est encore en période d'essai, il ne sera pas éligible à l'assurance Insured Rent. En revanche, il peut être couvert par la GLI Solly Azar. Vous avez aussi la possibilité d'opter initialement pour un garant puis plus tard de souscrire un assurance GLI en libérant le garant de ses obligations.

Question de Arnaud J., le 13 mars 2019 :

Bonjour,

La souscription à la GLI Insured doit-elle obligatoirement être validée avant la signature du bail ?

Mon bail va être signé ce vendredi à 18 heures et je suis en déplacement, je ne pourrai pas gérer les PJ des locataires à vous soumettre avant vendredi matin.

Merci de votre retour

Réponse de Jelouebien, le 13 mars 2019 :

Bonjour,
Vous n'avez pas d'obligation de faire agréer votre locataire au préalable. Vous devez constituer un dossier locataire conforme aux conditions générales. Le dossier sera contrôlé par la compagnie uniquement en cas de sinistre. S'il s'avère que le dossier est incomplet ou non éligible, vous risquez de ne pas être indemnisé.
Si vous souhaitez que nous vérifions le dossier à votre place, vous pouvez souscrire à l'option Loca'Sûr.

Question de Arnaud B., le 19 février 2019 :

J'ai tous les documents du locataire. Je suis en ligne et prêt à régler la cotisation annuelle  de l'assurance rent premium. Quand dois je transmettre les documents exigibles?
Merci pour votre réponse

Réponse de Jelouebien, le 20 février 2019 :

Bonjour,
Vous n'avez pas de justificatifs à fournir à la souscription. Vous devez conserver le dossier et vous assurer de l'avoir constitué de manière complète et strictement conforme. La compagnie vous demandera les pièces uniquement en cas de sinistre afin de contrôler la validité de celui-ci.
J'attire votre attention sur le fait qu'un dossier incomplet ou non conforme conduirait à un refus d'indemnisation de la compagnie.
Si vous souhaitez nous déléguer le contrôle du dossier locataire, vous pouvez souscrire à l'option Loca'Sûr.

Question de Yann C., le 22 janvier 2019 :

Bonjour,
Le locataire travaille en France, reçoit son salaire mensuellement en France mais a le statut d'expatrie. Ses fiches de paie sont en devises étrangères, avec adresse localisée à l’étranger. Cependant son employeur a fourni une attestation avec son salaire en euros. Est-il éligible?
Merci.

Réponse de Jelouebien, le 22 janvier 2019 :

Bonjour,

Pour que l'on puisse retenir les revenus du locataire dans le calcul de la solvabilité, les revenus doivent être perçus en France. Ses revenus doivent donc être domiciliés dans une banque française (dont l'IBAN commence par FR). Les coordonnées bancaires sont parfois indiquées sur les fiches de salaire elles-mêmes. Si ce n'est pas le cas il faut que le locataire fournisse une attestation de l'employeur indiquant les coordonnées bancaires sur lesquelles il vire le salaire.

Question de Michel R., le 19 janvier 2019 :

Bonjour,

je loue un pavillon 1000 euros par mois à un couple, l'un est en cdi et gagne 2300 euros par mois (sur 13 mois), l'autre est intérimaire depuis plusieurs années et gagne au bas mot 1350 euros par mois avec des mois très supérieurs. Ils sont locataires depuis le 26 avril 2016 et sont toujours à jour du règlement du loyer. Puis-je bénéficier d'une assurance loyers impayés les concernant. Bien entendu un bail a été dûment effectué par un agent immobilier avec clause résolutoire, etc… Merci pour votre réponse.

Réponse de Jelouebien, le 19 janvier 2019 :

Bonjour,

Vous pouvez souscrire une assurance loyer impayé pour ces locataires. En effet, pour des locataires à jour de paiement et justifiant du paiement normal du loyer au cours des 6 derniers mois, ils deviennent éligibles indépendamment de leur situation professionnelle et de leurs revenus. L'assureur applique simplement un délai de carence les 3 premiers mois pendant lesquels un sinistre ne pourrait pas être indemnisé.

Question de Thomas R., le 1er décembre 2018 :

Bonjour,

Je cherche une GLI pour mon local commercial.

Une entreprise de plomberie existante souhaite s'installer. Est-il possible de l'assurer ?

Je vous remercie.
Cordialement,

Réponse de Jelouebien, le 1er décembre 2018 :

Bonjour,

Nous n'avons pas de solution d'assurance des loyers impayés pour un bail commercial. Nous proposons en revanche une protection juridique adaptée aux baux commerciaux avec une garantie recouvrement des loyers.

Question de Philippe B., le 13 novembre 2018 :

Bonjour,

Est-il possible de souscrire pour une personne en CDI mais en essai pendant 3 mois?

Réponse de Jelouebien, le 13 novembre 2018 :

Bonjour,

Pour les personnes en période d'essai, la souscription est possible pour 3 de nos solutions assurances loyers impayés, à savoir : la GLI Solly Azar, la garantie Cautioneo et l'assurance recouvrement Insured Recover. Pour les deux premières solutions, l'acceptation est toutefois soumise à condition de revenus.

En revanche, les revenus d'une personne en CDI toujours en période d'essai à la date de signature du bail ne peuvent pas être retenus pour la GLI Insured Rent.

Question de Stéphanie G., le 11 novembre 2018 :

Bonjour,

Je viens d'effectuer une demande de devis pour une GLI que je viens de recevoir et je vous en remercie.

J'ai quelques questions:

– Ma future locataire a des revenus en Suisse et non pas en France (conformément aux documents que j'ai scanné lors de la demande de devis). Pouvez-vous me confirmer qu'en cas de litige, votre assurance me couvrirait les loyers impayés?

– Serait-il possible de payer mensuellement par prélèvements?

Merci de vos réponses rapides.

Cordialement

Réponse de Jelouebien, le 12 novembre 2018 :

Bonjour,

Les salariés travaillant hors de France peuvent être acceptés si leurs revenus sont perçus et imposables en France.

Le contrat GLI Solly Azar permet le paiement mensuel, en revanche le contrat d'Insured ne permet que le paiement annuel.

Question de René H., le 9 novembre 2018 :

Bonjour
Faites-vous de l'assurance loyers impayés pour des immeubles situés en Belgique ?
Je suis propriétaire et habite en France.
Merci.

Réponse de Jelouebien, le 9 novembre 2018 :

Bonjour,

Malheureusement, nos solutions ne proposent la garantie des loyers que pour les biens situés en France métropolitaine.

Question de Mandret, le 27 octobre 2018 :

Bonjour
En cas d'impayé de la part de mon locataire, aurais-je des mois de carence ou mon loyer me sera t'il versé dès le premier mois d'impayé ?
Cordialement

Réponse de Jelouebien, le 28 octobre 2018 :

Bonjour,

Il n'y a pas de franchise sur la garantie des loyers. Cependant, il y a un délai avant le paiement de la première indemnisation. En effet, l'indemnisation des 3 premiers mois d'impayé intervient à l'échéance du commandement de payer, soit environ au bout de 3 mois et demi.

Question de Laurent D. , le 24 octobre 2018 :

Bonjour,

Dans la GLI insured rent, il est indiqué qu'en cas de revenus locatifs du futur locataire, il faudra fournir une attestation de propriété de moins d'un mois. Pouvez vous m'indiquer quels sont les documents qui me permettront de justifier de cette attestation ?

Merci.

Réponse de Jelouebien, le 24 octobre 2018 :

Bonjour,

L'attestation de propriété est un document que l'on peut obtenir auprès d'un notaire.

Question de Guillaume M. , le 9 octobre 2018 :

Bonjour,

j'envisage une locataire fonctionnaire au ministère des finances mais qui n'aura pas son bulletin de paie de septembre pour une signature le 13 octobre ; elle aura uniquement juin/juillet/août. Effectivement, dans les ministères, les bulletins sont remis en main propre presque un mois en retard.

Puis-je accepter le bail ?

Merci

Réponse de Jelouebien, le 9 octobre 2018 :

Bonjour,

Dans le cas d'un locataire fonctionnaire, la compagnie tolère l'absence du dernier bulletin de salaire car elle a connaissance du décalage important de délivrance des fiches de paie par l'administration. Nous vous conseillons quand c'est le cas de toujours demander une validation.

Question de Clément S. , le 5 octobre 2018 :

Bonjour,
je mets mon appartement T2 de 42m² à Thonon-les-bains (74200) en location. J'aimerais des infos sur votre GLI, particulièrement sur les critères à remplir par le locataire. J'ai un candidat qui est en CDI mais ne gagne “que" 2,6 fois le loyer CC. À combien s'élèverait ma cotisation pour un loyer mensuel hors charges de 510€, 580€ CC ?
Merci, Clément S.

Réponse de Jelouebien, le 5 octobre 2018 :

Bonjour,

D'après ces éléments votre locataire ne peut pas être éligible à la GLI Insured Rent. En revanche, il est peut être éligible à la GLI Solly Azar ou la garantie Youse (à compléter avec notre assurance RLI !)

Question de Kaltjob , le 4 octobre 2018 :

Bonjour,

Dans le cas de locataires étudiants, quelles sont les pièces a fournir par l’étudiant, et par son garant?

Cordialement,
Kaltjob

Réponse de Jelouebien, le 4 octobre 2018 :

Bonjour,

Pour un étudiant, il faut fournir la pièce d'identité en cours de validité et un justificatif de sa qualité d'étudiant (carte d'étudiant, justificatif d'inscription…).

Pour les cautions solidaires, les documents à fournir son les mêmes que ceux qu'ils devraient fournir en tant que locataire (se reporter à la fiche de constitution du dossier locataire selon la garantie choisie).

Il faut bien entendu faire signer un acte de caution solidaire à chacun des garants.

Question de Marjorie M. , le 4 octobre 2018 :

Bonjour

une retenue pour maladie (500€) sur l'un des trois bulletins de salaire fournis (2200 € pour un loyer de 604 €) bloque t elle le dossier ? (un mois à 1700 au lieu de 2200)

merci à vous

Réponse de Jelouebien, le 4 octobre 2018 :

Bonjour,

En cas d'absence pour congé maladie, il suffit que vous soyez en possession des relevés d'indemnités journalières de la CPAM.

En revanche, si l'un des bulletins fait apparaître une saisie sur salaire, le dossier ne pourra pas être éligible à l'assurance GLI.

Question de Marjorie M. , le 3 octobre 2018 :

Bonjour,
je ne comprends pas ce qu'il faut entendre par exclusion de la résidence secondaire.
Par définition, tout bien loué est une résidence secondaire par opposition à résidence principale

Je possède un studio destiné exclusivement à la location : puis je souscrire la GLI ?

merci +++

Réponse de Jelouebien, le 3 octobre 2018 :

Bonjour,

En fait, c'est du point de vue du locataire qu'il faut se placer. Pour être éligible à l'assurance loyer impayé, le logement doit constituer la résidence principale du locataire.

Question de Nathalie C. , le 27 septembre 2018 :

‌Bonjour,
J'ai bien reçu votre liste de pièces. Par contre j'avais une question : est-ce que l'assurance loyers impayés prend en compte un CDD de 2 ans (infirmière) dont la personne se situe encore en période d'essai (1 mois encore de période d'essai)?
Je vous remercie de votre réponse.
Il s'agit d'un couple et le Mr est en cdi depuis 1.5 ans mais ses revenus ne font pas 3 fois le montant du loyer. Par contre avec le cdd de Mme oui, mais elle est en période d'essai encore pour 1 mois.
Cordialement.

Mme Nathalie C.

Réponse de Jelouebien, le 27 septembrre 2018 :

Bonjour,

Dans le cadre de la GLI Insured Rent, les revenus de Mme ne pourront pas être pris en compte, donc le dossier ne sera pas éligible. En revanche, il peut être éligible à la GLI Solly Azar ou la garantie Cautioneo.

Votre question

Votre avis est important ! Dites-nous ce que vous pensez de nos services !

Avis - 4,7/5 - 429 notes.