• Nous appeler :

    09 72 61 30 98

La place devient de plus en plus rare dans les appartements et de plus en plus de personnes recherchent un local où stocker leurs biens, que ce soit pour une courte période, comme entre deux déménagements, ou pour une période plus longue.

Premier cas de figure, vous êtes un professionnel

Vous avez investi dans l’immobilier en créant une société ou un espace consacré à l’entreposage de biens, mobiliers ou autres. En tant que propriétaire, quel type d’assurance devez-vous souscrire en ce qui concerne vos locaux, et êtes-vous tenu de souscrire une assurance pour couvrir les biens appartenant à ceux qui utilisent vos boxes ?

Quelle obligation en tant que professionnel ?

En tant que professionnels, ceux qui proposent la location de garde-meuble à Paris doivent obligatoirement assurer les locaux qu’ils mettent en location. Il s’agit d’une responsabilité civile qui couvre les dégâts qui pourraient survenir aux biens dont ils ont la charge. Comme dans le cas d’une assurance habitation, leur responsabilité s’arrête là. Cependant, dans le cadre du service qu’ils offrent, rien ne les empêche de passer un accord avec une compagnie d’assurance afin de proposer à leur clientèle un contrat clé en main avec une assurance incluse. Cela présente plusieurs avantages.

Quels avantages à souscrire une assurance ?

Le premier c’est qu’un particulier qui loue un box doit présenter une attestation d’assurance puisque la loi impose aux locataires d’être couverts pour les risques liés à la location afin de prévenir les préjudices qu’ils pourraient causer au lieu d’entreposage. Le fait de proposer un contrat incluant une assurance libère le propriétaire des tracasseries occasionnées par certains particuliers qui pourraient négliger cette clause.

Le deuxième avantage c’est que bien souvent les assurances habitation pour les particuliers ne couvrent pas les biens entreposés hors du domicile. Un particulier doit donc démarcher son assureur afin de souscrire un avenant qui prendra en charge les biens stockés dans un box. Lui offrir un tarif de location qui comprend cette assurance est un atout commercial à ne pas négliger.

Lorsque le propriétaire souscrit une assurance de ce type, le locataire est rassuré concernant les dommages que ses biens pourraient subir lors de l’entreposage, mais aussi dans le cas d’un sinistre occasionné par une source extérieure incontrôlable, comme un tremblement de terre, la foudre ou un incendie. Sans oublier bien sûr les cas toujours possibles de vol avec effraction ou de vandalisme même si en principe les gardes meubles sont bien sécurisés. Bien qu’il n’en soit pas toujours conscient, cela permet aussi au locataire d’être à l’abri des dégâts qu’il pourrait occasionner à autrui, en l’occurrence aux biens contenus dans les box jouxtant le sien.

Deuxième cas de figure, vous êtes un particulier

Un particulier qui dispose d’un espace libre comme un garage ou même une pièce dans son appartement peut tout à fait en faire un espace de stockage à louer. Dans ce cas d’ailleurs, cela peut être une source de revenus sans pour autant avoir les contraintes inhérentes à un colocataire.

Les sites de costockage entre particuliers

Il existe des sites de costockage entre particuliers. C’est la façon la plus simple de procéder, puisque c’est le site qui se charge de toutes les parties administratives et notamment de l’assurance.

Si vous assurez vous-même la gestion

Dans le cas contraire, si vous gérez vous-même la partie administrative, vous devrez déclarer auprès de votre assureur cette particularité qui concerne votre assurance habitation. Vous aurez aussi la responsabilité de vérifier que la personne à qui vous louez quelques mètres carrés de votre habitation possède bien une assurance qui le couvre au cas où ce qui est stocké chez vous provoquerait des dégâts. Cela peut être des dégâts occasionnés à votre propre domicile, mais aussi des dégâts causés aux voisins. Imaginez ce qu’il pourrait se produire si les matériels stockés chez vous provoquaient un incendie qui se propage aux alentours.


Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *