À l’entrée de l’hiver, il est fortement conseillé de s’assurer du bon fonctionnement des appareils de chauffage pour éviter de se retrouver en panne de chauffage au plus mauvais moment. Pour cela, certains appareils doivent faire l’objet d’un contrôle régulier. Les contrôles permettent d’anticiper la nécessité de certaines opérations de maintenance qui permettront elles-mêmes d’éviter la panne…

Qui doit payer l’entretien de la chaudière ?

Dans le cadre d’un bien locatif, la question qui revient fréquemment est de savoir qui du propriétaire ou du locataire doit s’occuper de l’entretien de la chaudière. Bien que les locataires pensent souvent que tous les frais liés au bien loué doivent être assumés par le propriétaire, ce n’est pas tout à fait vrai. En effet, il y a une catégorie de frais qu’on nomme « réparations locatives » qui sont à la charge du locataire. Il s’agit en général de frais correspondant à l’usure des choses du fait de leur utilisation par le locataire (exemple : joints de douche, vidange de la fosse sceptique…) mais cela peut également être de l’entretien basique des espaces verts privatifs (exemple : tonte de la pelouse).

Mais qu’en est-il de l’entretien de la chaudière ? Et bien pour tout ce qui est de l’entretien périodique de la chaudière, c’est au locataire de s’en occuper et de payer cet entretien. Ainsi, sauf mentions contraires dans son bail de location, le locataire doit entretenir la chaudière en faisant appel à un professionnel qualifié de manière périodique (en général annuellement) et en fournir un justificatif au propriétaire.

Qui doit payer les réparations de la chaudière ?

En fait cela dépend de la réparation en elle-même. Si la réparation concerne une petite pièce peu coûteuse dans le cadre de l’entretien, c’est le locataire qui doit régler. En revanche, si la réparation est plus importante, c’est bien au propriétaire de payer. Il en est de même si la chaudière ne fonctionne plus et qu’elle doit être changée. Sauf si la réparation ou le changement de chaudière sont rendus nécessaires par la faute du locataire, exemple : absence d’entretien périodique, mauvaise utilisation…

Que faire si le locataire n’entretient pas la chaudière ?

Si le locataire n’assume pas son devoir d’entretien de la chaudière, c’est d’abord peut-être par ignorance ou par oubli de son obligation. La première chose à faire est donc de lui rappeler tout simplement que cela fait partie des charges dites locatives qu’il doit assumer. Afin d’éviter cela, il est conseillé de joindre la liste des réparations locatives au bail de location pour que le locataire en prenne connaissance dès le départ.

Si malgré le rappel du propriétaire, le locataire persiste à ne pas réaliser l’entretien requis, le propriétaire devra le mettre en demeure par courrier recommandé avec accusé de réception avant d’envisager des poursuites judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *