• Nous appeler :

    09 72 61 30 98

Investissement locatif

Qui n’a jamais pensé investir dans l’immobilier pour générer des revenus locatifs ? L’immobilier est perçu par les français comme un placement refuge et beaucoup le voit comme un excellent moyen de se créer un complément de revenus à la retraite.

Investir grâce au levier du crédit

Pour acquérir un bien immobilier, il faut pouvoir disposer de sommes importantes. En effet, si certains investissent dans des parkings ou des garages, les investisseurs recherchent en général un bien immobilier à usage d’habitation. Et pour cela il faut compter plusieurs dizaines de milliers d’euros et souvent même plus de cent mille euros.

Dans ces conditions rares sont ceux qui peuvent financer la totalité de l’acquisition avec des fonds propres. Il est en effet nécessaire dans la très grande majorité des cas nécessaire de faire appel aux banques pour solliciter un prêt afin de financer tout ou partie du bien, en fonction de l’importance de l’apport personnel.

Et même si l’on dispose des fonds nécessaires, pour un investissement locatif, il est souvent judicieux de recourir à l’emprunt car les intérêts d’emprunt, tout comme l’assurance du crédit sont déductibles des revenus fonciers générés par l’opération mais également des revenus fonciers éventuellement pré-existants.

Enfin financer un bien immobilier à crédit permet de conserver ses liquidités tout en s’assurant un capital en cas de décès ou d’invalidité, le crédit étant assuré contre ces risques.

Comment faire quand le taux d’endettement est trop élevé ?

S’il est incontestable que l’immobilier locatif a de nombreux attraits, certains investisseurs se retrouvent confrontés à un problème assez fréquent : ils ont encore un crédit à rembourser sur leur résidence principale et parfois d’autres crédits comme un crédit auto par exemple.

De ce fait leur capacité d’emprunt est fortement limitée voir quasiment nulle, si le taux d’effort approche ou dépasse les fameux 33%. D’autant plus que les autorités financières ont récemment demandé aux banques d’être très vigilantes sur la taux d’endettement de leurs clients avant d’accorder un nouveau prêt et de limiter la durée des crédits.

Ces directives ont pour effet de limiter l’accès au crédit aux emprunteurs qui ont peu d’apport et/ou un endettement existant.

Heureusement, des solutions existent pour solutionner ce problème. Et la solution la plus simple est le regroupement de crédits. Le regroupement ou rachat de crédit permet de restructurer sa dette et ainsi de dégager à nouveau de la capacité d’emprunt. Pour cela, il est existe des sociétés spécialisées dans ce type d’opération comme Partners Finances ou encore In&Fi crédits. Elles aident en général les clients à calculer sa capacité d’emprunt et ainsi à déterminer la meilleure façon de procéder en fonction du but recherché.

En pratiquant un rachat des crédits existants et en y intégrant le financement d’un bien locatif, il devient alors possible de créer des revenus fonciers qui aideront à rembourser les mensualités du crédits et ensuite, une fois l’emprunt soldé procureront un véritable complément de revenus en guise de retraite complémentaire, avec la liberté de récupérer le capital en vendant le bien !


Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *