• Nous appeler :

    09 72 61 30 98

L’assurance habitation, appelée aussi MRH pour MultiRisque Habitation est une assurance qui couvre un logement contre les risques qui le menacent : dégât des eaux, incendie, tempêtes, tremblement de terre mais aussi cambriolage, vandalisme… Mais pas seulement, en général, elle protège aussi les occupants du logement. Alors que risquez-vous si vous n’avez pas d’assurance habitation ?

Obligation d’assurance habitation : dans quel cas ?

Contrairement à l’assurance auto et à certaines idées reçues, l’assurance habitation n’est obligatoire que dans certains cas de figures : si vous êtes locataire d’un logement au titre de votre résidence principale et si vous êtes copropriétaire, autrement dit propriétaire d’un logement situé au sein d’une copropriété.

L’assurance habitation du locataire

Si vous louez un bien via un bail d’habitation, vous avez l’obligation de vous assurer contre les risques locatifs. La loi oblige ainsi le locataire à assurer le logement qu’il occupe contre les dégâts qu’il pourrait subir du fait :

  • d’un incendie ou d’un événement assimilé,
  • d’une explosion,
  • d’un dégât des eaux,

…et c’est tout. Cela veut dire que pour les autres cas de figure le locataire n’a pas l’obligation légale de se couvrir et notamment pour les dégâts que le sinistre pourrait causer aux voisins.

Il est cependant fortement conseillé de souscrire une assurance multirisque habitation qui pourra vous protéger plus largement. Il est important de vérifier que votre contrat d’assurance vous couvrira contre le recours des voisins et des tiers si le sinistre a causé du tort dans d’autres logements que celui que vous occupez. Votre contrat d’assurance habitation doit aussi comprendre une garantie de responsabilité civile de la vie privée qui vous couvre vous, votre conjoint et vos enfants à charge. Cette garantie est fondamentale car elle vous couvre bien au-delà des préjudices dont vous pourriez être tenu pour responsable suite à un incident dans votre logement. En effet, l’assurance de votre responsabilité civile vous couvre aussi en dehors de votre logement : si vous cassez un objet dans un magasin, chez des amis, si votre enfant casse par inadvertance les lunettes de son petit copain à l’école… Et parfois votre responsabilité peut être engagée pour des incidents bien plus graves dont les conséquences financières peuvent être catastrophiques si vous n’êtes pas assuré.

Enfin, votre propriétaire est en droit de vous demander de justifier de votre assurance habitation chaque année. Si vous ne le faites pas, il pourra soit demander la résiliation de votre bail si une clause résolutoire le prévoit ou bien en souscrire une pour vous et vous refacturer la cotisation en majorant la prime de 10%.

L’assurance habitation du copropriétaire

Depuis la loi Alur de 2014, les copropriétaires ont l’obligation de s’assurer également. L’obligation d’assurance porte uniquement sur la garantie de responsabilité civile. C’est-à-dire qu’ils doivent être assuré pour indemniser les dommages causés aux autres copropriétaires et pour lesquels leur responsabilité serait engagée.

Cette obligation s’adresse autant aux copropriétaires occupants, qui habite leur logement à titre de résidence principale ou de résidence secondaire, comme aux copropriétaires non occupants qui donne leur bien en location.

Les premiers doivent souscrire un assurance habitation incluant donc au minimum la responsabilité civile. Si vous êtes dans ce cas là, ll vous est malgré tout fortement conseillé de souscrire à un contrat multirisque car la garantie de « RC » ne couvre que les dommages causés aux autres et en aucun cas ceux subis par vos propres biens.

Pour les copropriétaires bailleurs, ils doivent souscrire une catégorie d’assurance habitation particulière que l’on appelle assurance PNO (assurance Propriétaire Non Occupant). De la même manière que les copropriétaires occupants, les bailleurs doivent être assurés en responsabilité civile.

Dans tous les cas, il est toujours conseillé au propriétaire d’un bien de souscrire à une assurance multirisque habitation qui lui permettra de préserver son patrimoine immobilier face aux sinistres qui peuvent toucher son bien.


Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *